Sur les Murs de Palestine …

Néotopo signale la sortie d’un livre fascinant de Clémence Lehec intitulé Sur les Murs de Palestine. Filmer les graffitis aux frontières de Dheisheh, paru aux Editions MétisPresses à Genève en 2020. Cet ouvrage original, richement illustré, est directement lié à un film documentaire, réalisé par l’auteure en 2018 en collaboration avec Tamara Abu Laban, accessible sur le site de MétisPresse.

Couverture de l'Ouvrage de Clémence Lehec: Sur les murs de Palestine

Couverture de l’Ouvrage de Clémence Lehec: Sur les murs de Palestine, 2020

Le livre et le film abordent la question de la production vernaculaire et activiste d’éléments écrits et visuels dans le paysage urbain en situation de conflit et de domination, en l’occurrence un camp palestinien en Cisjordanie. Il y est question de la « frontiérité » du camp et de ses occupants, autrement dit de leurs rapports à la frontière, la manière dont elle est y vécue, performée, représentée, notamment par les graffeurs eux-mêmes, mais aussi indirectement par les forces occupantes en Cisjordanie. Le camp palestinien comme city-text contre-hégémonique du conflit israélo-palestinien.

A noter que cet ouvrage et ce film sont issus d’un travail de doctorat à l’Université de Genève, et qu’ils s’appuient notamment, outre les entretiens et échanges lors de nombreux séjours, sur un corpus de près de 1500 photographies de graffitis présents sur les murs du camp, réalisées par l’auteure de la thèse avec l’aide d’un photographe, Alberto Campi.

Présentation de l’ouvrage par l’auteure et les éditions MétisPresses :

Le graffiti palestinien a une histoire et des spécificités aussi particulières que méconnues. Né dans les camps de réfugiés à la fin des années 1960, le graffiti y est encore largement répandu aujourd’hui. Il est pratiqué par des graffeurs ne se revendiquant pas tous comme artistes et mobilisant des thèmes éminemment politiques. Sur les murs de Palestine nous emmène au sein du camp de Dheisheh pour nous révéler les dessous de ce mouvement aux prises avec les multiples enjeux de la frontière, dans un espace où celle-ci est systématiquement contestée. 

Ce livre nous raconte également l’histoire de la création d’un film documentaire, coréalisé avec la cinéaste palestinienne Tamara Abu Laban, qui explore les rues
du camp et fait entendre ses voix. Grâce à une approche inédite, cette production audiovisuelle pose les conditions mêmes de la recherche et parvient à créer les outils les plus appropriés pour penser les frontières dans leurs formes diffuses, jusqu’à l’échelle des corps qu’elles contraignent. 

À travers le récit et le parcours d’une chercheure au plus près de son terrain d’étude, cet ouvrage fait l’éloge du travail en collectif et contribue au renouvellement de la méthodologie d’enquête, en décortiquant la dimension politique qui s’y cache.

https://www.metispresses.ch/fr/sur-les-murs-de-palestine


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search