Susiya/Sus(e)ya, occupation et démultiplication d’un toponyme

Frédéric Giraut, Néotoponymie/Neotoponymy

A l’extrême sud de la Cisjordanie occupée, la localité de  Susiya  (سوسية) / Sus(e)ya ( סוּסְיָא ) est constituée d’une triple implantation.

  • Un site archéologique excavé1 puis classé et patrimonialisé par Israël sous le nom de Ancient Susya dans la signalétique routière (plaque marron indiquant les sites patrimoniaux) et de Khirbet Susiya (Ruines de Susiya en arabe) sur les cartes palestiniennes pour lesquelles il s’agit également du village palestinien.
Ancient Susya Heritage site road sign. FG 2023

Ancient Susya Heritage site road sign. FG 2023

  • Un village palestinien déplacé à quelques centaines de mètres depuis le site archéologique sur lequel il s’était développé au XIXeme et XXeme siècles. Village considéré comme illégal par Israël qui, suite au classement du site archéologique dans les années 1980, imposait le relogement de la population villageoise dans les villes palestiniennes du sud de la Cisjordanie. La Cour suprême israélienne a bloqué temporairement le processus d’éviction du camp des villageois.es resté.e.s sur place au début des années 2000. L’implantation palestinienne soutenue par différentes ONG (JStreet ; B’Tselem … ) se présente sous la forme de quelques maisons précaires avec enclos pour petit bétail, d’une école et aire de jeux. Une signalétique informelle aux abords mentionne à la peinture sur quelques rochers: Welcome to Susiya et Palestine.
Welcome to Susiya, Marquage informel de l'entrée du village palestinien déplacé en Cisjordanie. Photo FG 2023

Welcome to Susiya, Marquage informel de l’entrée du village palestinien déplacé en Cisjordanie. Photo FG 2023

 

Playground in the informal Palestinian village of Susiya, with the Suseya settlement in the background. FG 2023

Playground in the informal Palestinian village of Susiya, with the Sus(e)ya colonial settlement in the background. FG 2023

  • Enfin, une colonie israélienne est établie depuis 1983 à l’ouest en bord de la route 317 (avec une extension plus récente au nord-ouest) sous la dénomination de Suseya et apparait sur la signalétique routière en hébreu et en anglais .
Susya sur GoogleStreet, La colonie apparait en tant que localité sur le fond d'image satellitaire et en arrière plan de la photo prise par la Google car qui montre la signalétique routière en hébreu et anglais au premier plan

Susya sur GoogleStreet, La colonie apparait en tant que localité sur le fond d’image satellitaire et en arrière plan de la photo prise par la Google car qui montre la signalétique routière en hébreu et anglais (Suseya) au premier plan

 

Pour une recherche de Susiya ou Susya, l’application cartographique Google Maps renvoie quant à elle à la seule dénomination de Susya et au périmètre de la colonie. Sur la carte en élargissant, l’application indique cependant les deux autres implantations : le site archéologique avec pictogramme de parc naturel et indication du nom en hébreu ; le village palestinien déplacé avec le toponyme de Susiya. Quant à la photo associée au nom sur l’application télép0hone, elle correspond (en février 2023) au village palestinien orné du drapeau palestinien.

Capture d'écran Google Maps App pour Susiya en février 2023

Capture d’écran Google Maps App pour recherche de Susiya en février 2023

Cet ensemble composite se situe en Cisjordanie occupée, en zone C transitoire selon les accords d’Oslo, autrement dit sous contrôle policier et militaire Israélien exclusif. Plus précisément, dans une partie du territoire qu’Israël considère comme State land pour des raisons patrimoniales et militaires, sans préciser la nature du state, mais en déniant toute légitimité à la propriété du sol palestinienne. Le multi-site de Susiya/Susya fait ainsi l’objet d’une démultiplication de la localité et de son toponyme sur fond de colonisation patrimoniale, militaire, résidentielle et agricole et de résistance palestinienne soutenue par des ONG.

1 Les premières fouilles archéologiques sur le site ont été menées en 1971-72 par l’équipe de S. Gutman de l’ Hebrew University et pour la Israel Exploration Society et le Department of Antiquities and Museums cf  Notice Khirbet Sûsiya, p. 84  in Vogel, E. K. and B. Holtzclaw (1981). “Bibliography of Holy Land Sites: PART II.” Hebrew Union College Annual 52: 1-91.



Citer ce billet
neotopo (2023, 5 juillet). Susiya/Sus(e)ya, occupation et démultiplication d’un toponyme. NEOTOPONYMIE/NEOTOPONYMY. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rrqs

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search